Lingerie Football League à Québec: Mitchell Mortaza est sérieux

lingerie-football-league

Le commissaire de la Lingerie Football League (LFL), Mitchell Mortaza, assure que sa démarche visant à implanter en 2012 une ligue canadienne de football disputé par de jeunes femmes court vêtues avec des équipes à Québec et à Montréal est sérieuse.

«Ça fait près de 14 mois que nous travaillons là-dessus, et nous aurions un investisseur montréalais qui serait intéressé à être propriétaire à la fois des équipes de Montréal et Québec», a déclaré Mortaza en entrevue téléphonique au Soleil, refusant toutefois d’identifier cet investisseur pour l’instant. «C’est quelqu’un du domaine du développement immobilier qui a une bonne réputation.»

Le commissaire ajoute que le prix d’une équipe varie entre 2,3 et 2,4 millions $, un montant qui a de quoi faire sourciller pour des équipes qui ne disputeront que quatre matchs lors de leur première saison et dont les foules aux États-Unis varient entre 3000 et 10 000 spectateurs.

«La valeur des équipes pourrait augmenter de 20 % à 25 % en un an, car c’est une ligue très profitable qui a un bon momentum. De plus, une chaîne nationale de sport et une chaîne de divertissement ont démontré de l’intérêt pour un contrat de télé», ajoute le commissaire, précisant que les joueuses de la LFL paient 45 $ pour jouer, mais que la ligue paie leurs dépenses.

Camp d’essai

Mitchell Mortaza, qui dit s’être rendu à Québec quelques semaines l’été dernier, déclare aussi que le processus menant à la création des nouvelles équipes de Québec et de Montréal devrait débuter dans quelques jours. «Nous lancerons le 15 décembre un concours pour trouver un nom aux équipes et, ensuite, le 25 février, il y aura un camp d’essai à Montréal supervisé par la firme SportTesting.ca, puis un autre à Québec le 26», poursuit-il.

Selon le commissaire, ces essais devaient avoir lieu au stade de l’Université Concordia à Montréal et au Complexe de soccer Honco de Lévis pour l’équipe de Québec. Une vérification faite auprès du directeur du Complexe Honco, Simon Demers, a toutefois permis d’apprendre qu’aucune réservation n’avait encore été faite pour la LFL.

Intérieur ou extérieur

«Peut-être que c’est parce que la réservation de ce site n’a pas encore été faite officiellement ou encore parce que nous avons décidé de réserver un autre site, mais je vous assure que les essais à Québec auront bel et bien lieu le 26 février», poursuit-il, ­indiquant que de 100 à 200 joueuses venant d’horizons aussi variés que le rugby, le basketball et l’athlétisme devraient y prendre part.

Mitchell Mortaza a aussi déclaré qu’il était très emballé par le projet de nouveau colisée à Québec. «Entre-temps, nous n’avons pas encore décidé où se disputeraient les matchs à Québec, mais ça pourrait être sur un terrain extérieur. Si c’est le cas, les deux parties locales seraient jouées plus tôt en saison pour bénéficier d’un temps plus clément.»

La LFL Canada prévoit jouer ses matchs en même temps que la Ligue canadienne de football la première année avant d’adopter un calendrier printemps-été en 2013.

Source: Ian Bussières, Le Soleil

Partager

Commentaires Facebook

commentaires

Powered by Facebook Comments

One Response to Lingerie Football League à Québec: Mitchell Mortaza est sérieux

  1. Lingerie Football League à Québec: Mitchell Mortaza est sérieux |Référence francophone sur la ……

    Le commissaire de la Lingerie Football League (LFL), Mitchell Mortaza, assure que sa démarche visant à implanter en 2012 une ligue canadienne de football disputé par de jeunes femmes court vêtues ……

Laisser un commentaire